True Detective.

Le duo gagnant de TD

Le duo gagnant de TD

En début d’année 2014, alors que la liste des nouvelles séries américaines a été diffusée sur le net, une d’entre elles a fait plus de bruit que les autres. Il s’agit de True Detective, programmé sur HBO, chaîne qui se présente maintenant comme un gage de qualité (le superbe Band of Brothers au début des années 2000, et récemment le carton international Games of Thrones).

La première saison de True Detective a été créée et écrite par Nic Pizzolatto, un seul auteur, ce qui permet une continuité intéressante dans l’intrigue et évite les changements de ton. Elle contient 8 épisodes qui forment une histoire autour de deux flics, au fin fond de la Louisiane. La série étant une anthologie, la saison 2 ne suivra pas ni la même intrigue ni les mêmes personnages.

C'est une position équivoque ça, mon bon monsieur...

C’est une position équivoque ça, mon bon monsieur…

Le pitch.

True Detective commence en 1995, et narre l’enquête de deux inspecteurs de la Louisiana State Police, Rust Cohle et Martin Hart. Ils se retrouvent à former une équipe alors qu’ils ne se connaissent pas et semblent très opposés, autant dans leurs vies que dans leurs idées. Ils sont chargés de résoudre le meurtre d’une jeune femme dont le corps a été retrouvé coiffé de bois de cerfs et tatoué de dessins sataniques. L’action autour de cette enquête est en fait racontée par les deux protagonistes lors d’interrogatoires, alors qu’ils ont quitté la police. En effet, ils sont contactés en 2012 par deux autres inspecteurs qui se retrouvent face à un meurtre similaire.

Malgré un titre ordinaire et une histoire d’enquête qui semble déjà vue au premier abord, True Detective a reçu un accueil critique très positif, tant pour la qualité du scénario et de la réalisation que celle du jeu des acteurs.

Ça a pris du bide et de la moustache avec le temps !

Ça a pris du bide et de la moustache avec le temps !

Pourquoi c’est génial ?

  • L’ambiance est particulière : le mystérieux bayou de la Louisiane, les monologues cyniques de Rust et l’image patinée n’y sont pas pour rien.
  • L’enquête n’est qu’un prétexte pour nous faire découvrir des personnages profonds, avec des failles et des caractères différents, et surtout un duo génial à sonder au fil des épisodes.
  • Les acteurs principaux McConaughey et Harrelson sont d’une justesse incroyable. Rejoints par une Michelle Monaghan parfaite en femme blessée.
  • Mais ce talent de McConaughey, mais OMG ! Ne m’étant jamais intéressée à sa récente ancienne carrière de minet de comédie américaine, je dois dire que ma plus belle découverte de True Detective, c’est lui. DU TALENT.
Un Matthew, un marcel, du cambouis, je ne réponds plus de rien.

Un Matthew, un marcel, du cambouis, je ne réponds plus de rien.

Un dialogue :

« Marty – You still see things ever?
Rust – It never stops not really. What happened to my head is not something that gets better. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s